Environnement maritime - Faune, Flore - Bâteaux - Graphisme
 
AccueilPortailConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Généralités

Aller en bas 
AuteurMessage
Bleuemer
Admin
Bleuemer

Messages : 380
Age : 60

MessageSujet: Généralités   Ven 23 Nov - 18:31

Flore marine


Au point de vue des formes végétales, la variété n'est pas grande.

Deux catégories principales de plantes contribuent à former la flore marine, ce sont les herbes marines, au nombre de quelques dizaines d'espèces seulement, et les Algues.

Les herbes se rapportent à deux familles de Monocotylédones, les Hydrocharitines et les Potamées ou Naïadinées. 
La plupart de ces plantes présentent des feuilles minces semblable à celles des Graminées et généralement pourvues de grandes gaines comme dans le Zostera marina du Nord de l'Europe, et de plus, comme cette espèce, possèdent de fortes rhizomes qui rampent sur le fond de l'eau. 

Seuls les Posidonia et Phyllospadix s'éloignent de ces formes. 
Le rhizome du Posidonia oceanica, répandu dans la Méditerranée, forme par ses nombreuses ramifications, un feutrage serré fortement adhérent aux fonds rocheux. 
Les Cymodoce isoetifolia et C. manatorum se distinguent également pur leurs feuilles cylindriques qui les font ressembler à des Joncs plutôt qu'à des Graminées; il en est de même de celles des Halophila, ovoïdes ou allongées, à pétiole long atténué vers la base. 
Ces herbes marines existent dans toutes les mers, sauf dans les régions polaires; elles affectionnent les fonds vaseux et sablonneux et le long des côtes peuvent découvrir à marée basse. Souvent des Algues viennent se fixer sur leurs feuilles. 

Les Algues marines et les Varechs sont bien plus nombreux et se répartissent dans les Floridées ou Algues rouges, les Mélanophycées ou Algues brunes, les Chlorophycées ou Algues vertes, les Bacillariées (Diatomées).
- Les Diatomées ou Algues siliceuses, qui forment souvent de puissants dépôts fossiles, vivent aussi bien dans les eaux douces que dans les eaux salées, ce qui les distingue nettement des trois autres groupes.  
- Les Floridées dominent surtout dans les mers chaudes, et si elles sont encore abondantes dans les mers froides, il n'en est pas moins vrai que les Algues brunes y jouent un rôle organique beaucoup plus considérable, témoins les immenses Laminaires répandues dans les mers du Nord de l'Europe; le Laminaria longicruris du Groenland a de 20 à 25 m de longueur; dans la mer d'Okhotsk on signale comme également très grandes les Alaria. 

La lumière étant indispensable à la végétation des Algues, celles-ci ne peuvent vivre que près de la surface de l'eau, au plus à 200 brasses; on a distingué trois zones principales dont la dernière s'arrête à cette profondeur et dont la description n'offrirait pas grand intérêt. 

Ajoutons seulement qu'il existe à de plus grandes profondeurs quelques Algues unicellulaires, munies de chlorophylle, et nageant librement dans la mer, qui ne paraissent pas redouter l'absence de lumière dans la zone obscure, comme on l'appelle quelquefois. 

En général les Algues se fixent aux corps solides, principalement aux côtes rocheuses, ou encore aux feuilles des grandes herbes marines, et par ce dernier moyen arrivent à envahir et à fixer des vases et des sables mouvants ou elles n'auraient pu s'implanter directement. 

Ainsi le Posidonia oceanica et le Phucagrostris minor ont fixé des sables de la Méditerranée et le Caulerpa prolifera a pu former de véritables prairies sur des fonds vaseux. 

Les Algues siliceuses (Diatomées, Bacillariacées), unicellulaires ou réunies en colonies, nagent la plupart librement en haute mer, et par l'intime association d'un petit nombre d'espèces, constituent ce qu'on appelle les formations de Plancton, si importantes au point de vue de l'entretien de la vie animale. 
On peut rattacher au Plancton les Algues marines arrachées aux côtes lointaines et continuant à se développer en plein océan, comme les Algues de la mer des Sargasses venues des côtes des Antilles.
Les saisons n'influent guère sur la végétation des Algues marines dans les mers froides; dans les régions tempérées il n'en est pas ainsi, et l'apogée de la floraison varie selon la profondeur.
Quant à la répartition des familles d'Algues marines, on peut distinguer un domaine boréal, un domaine tropical et un domaine austral; le domaine boréal, qui renferme surtout les Laminaria, Alaria, Agarum, Fucus, descend en Europe jusqu'en Irlande, en France et en Espagne. 

Le domaine tropical dépasse beaucoup plus les tropiques au Nord et au Sud que ne le font les flores terrestres correspondantes; il comprend encore la Méditerranée et est principalement caractérisé par le grand développement des Floridées et par la variété extrême des formes des Sargassum. 

Enfin le domaine austral voit de nouveau prédominer les Algues brunes avec des caractères qui les différencient notablement des espèces boréales; citons entre autres les gigantesques Durvillaea, Macrocystis, etc. 

Ce domaine s'étend aux côtes méridionale de l'Afrique du Sud, de l'Australie, de la Nouvelle-Zélande, de l'Amérique antarctique et des îles de ces régions. (Dr L. Hahn).
Revenir en haut Aller en bas
http://bleuemer.kanak.fr
Bleuemer
Admin
Bleuemer

Messages : 380
Age : 60

MessageSujet: Re: Généralités   Jeu 13 Déc - 15:44

Zostéra marina



Revenir en haut Aller en bas
http://bleuemer.kanak.fr
 
Généralités
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» animaux domestiques, généralités...
» JUNON (1937-1954) : généralités
» Un ictère ou jaunisse
» EMERAUDE - S604 (1988-20xx) : généralités
» SAPHIR - S602 (1984-20xx) : généralités

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les mers et océans :: Mers et océans :: Flore Marine-
Sauter vers: