Environnement maritime - Faune, Flore - Bâteaux - Graphisme
 
AccueilPortailConnexionS'enregistrer

Partagez | 
 

 Dynamique

Aller en bas 
AuteurMessage
Bleuemer
Admin
Bleuemer

Messages : 380
Age : 60

MessageSujet: Dynamique   Ven 23 Nov - 18:29

Dynamique.
En ce qui concerne la dynamique marine, nous nous contenterons de donner ici quelques indications générales. Parmi les mouvements continuels dont la mer est le théâtre, les uns sont dus à des causes fortuites, pression et conflits des vents, etc., et restent strictement localisés à la surface : ce sont les vagues, dont l'ampleur peut atteindre quelquefois 16 à 18 mètres de hauteur, mais dont l'effet ne se fait guère sentir au-dessous d'une profondeur de 20 mètres, et dont l'intensité dépend le plus souvent des obstacles littoraux qui viennent s'opposer à l'élan des eaux. Leur rôle est capital dans le modelé des rivages maritimes. D'autres sont réguliers et sous la dépendance des lois générales de l'attraction : ce sont les marées.
Ici encore, des différences tout à fait notables se présentent dans la marche et l'intensité du phénomène, dont l'amplitude, normale dans les larges zones océaniques, très atténuée ou à peu près nulle dans les bassins presque fermés tels que la Méditerranée ou la Baltique, devient tout à coup considérable dans les seuils étroits ou peu profonds, tels que le Pas de Calais ou la Manche.

Enfin, l'élément essentiel de la circulation marine est fourni par les courants : courants profonds, qui amènent vers l'équateur les eaux froides des pôles, courants superficiels, les uns locaux, et dus à telle ou telle disposition des rivages qui détourne ou canalise le flot de marée (courants de marée, courants côtiers), les autres généraux et traversant les océans entiers, et dans l'action et la permanence desquels il faut faire entrer la régularité de tel ou tel système de vents (Gulf-Stream, Kuro-Shivo, etc.).
Les mers ont un rôle de distributrices, par l'intermédiaire des vents, des courants, de l'humidité et de la chaleur, et jouent également un rôle dans l'établissement des différents régimes climatiques. Quant à leur rôle dans le modelé des contours des continents, on en trouvera l'exposé aux mots côte, dune, etc. Rappelons seulement que l'action des mers, à ce point de vue, pour être énergique et souvent bruyante (démantèlement des falaises, destruction de côtes rocheuses, etc.), n'en est pas moins le plus souvent locale, et d'ailleurs compensée dans la plupart des cas par un travail concomitant de transport et de sédimentation. En France, les golfes anciens de la Flandre ont été comblés avec les matériaux enlevés aux falaises de la Normandie. Et, si l'on peut citer des exemples remarquables d'une érosion marine continue amenant des modifications notables dans la répartition des terres (ainsi la destruction du seuil primaire entre la Bretagne et le Pays de Galles, le creusement du Pas de Calais, etc.), il n'y a aucun parallèle à établir, au point de vue de l'efficacité réelle, entre l'érosion marine et celle des eaux de ruissellement ou des courants fluviaux. (NLI).
Revenir en haut Aller en bas
http://bleuemer.kanak.fr
 
Dynamique
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Programme Dynamique
» Efficacité d'un confinement dynamique
» SURVIE EN MER
» Help, bébé supra méga tonique!!
» Offre collaboration 13004 mi temps dès sept/oct 2014 cabinet dynamique métro tram 17% rétro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les mers et océans :: Mers et océans :: Généralités-
Sauter vers: